• Accueil
  • > Archives pour septembre 2001

11 septembre

Posté par thivi le 16 septembre 2001

C’est la fin de mon séjour en Inde. Nadège est déjà repartie en France chez sa maman, on a laissé notre appart de Nandidurga Road et je loge à l’hôtel pour les derniers jours qui sont hyper chargés : le 15 septembre je rentre donc le projet doit être terminé, autant dire qu’on trime comme des fous ! Le 11, 7h du soir je rentre à mon hôtel, je suis complètement naze et je me couche sans manger. La nuit est agitée, je me réveille souvent et je fais des cauchemards : des avions se crashent dans des tours en Amérique.Au petit matin, je me rends compte que tout çà est bien réel, et est-ce dû à l’horreur de la situation ou à ma fatigue physique et mentale, en tous cas çà me choque énormément, bien que d’habitude je ne cesse de critiquer les US au contraire de mes amis indiens qui les vénèrent comme modèles. Bref quand je me pointe au bureau le matin du 12, Abdullah est là. Abdullah, c’est le patron du bureau d’études indien qui bosse avec nous. Son frère bosse en Amérique, sa fille y étudie et il passe son temps à encenser ce pays et à se gausser de notre vieille Europe qui ne lui arrive pas à la cheville. Il est pas souvent là mais aujourd’hui il est là et il saute littéralement de joie devant tous ces morts. Lui qui est incroyant, bouffe du porc, boit de l’alcool, trompe sa femme, se réjouit devant cette juste punition divine ! Toute cette hypocrisie me révulse et mon sang ne fait qu’un tour, je crois que je n’ai jamais autant crié après quelqu’un ! çà m’a fait un bien fou d’ailleurs… Je me suis fait traiter de « juif », ce qui je pense était l’insulte ultime pour Abdullah !

C’est sur ce triste épisode que je quitte l’Inde… J’y reviendrai une semaine en avril 2004, mais pas dans la région de Bangalore.

Publié dans Asie | 1 Commentaire »

 

sri lanka |
29N-Le-Bout-du-Monde-Finist... |
Vacances : l'évêché à Azilone |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | notre voyage en inde
| quebecadeux
| La Réunion, notre île intense!